Série blanche

Le badge Chevalerie est porté à la manche droite par les éclaireurs dont la Cour d’Honneur reconnait leur mise en pratique concrète de l’idéal scout et chevaleresque.

Épreuves communes

  1. Désireux d’accorder ton comportement à ta foi, tu choisis de pratiquer de façon exemplaire l’article 5 de la loi scoute. [cf. Pistes Mission MIT 1b, p. 146]

  2. Tu es toujours attentif dans la patrouille à l’éclaireur le plus triste, fatigué ou démuni et tu lui apportes ton amitié, ta parole réconfortante et ton aide concrète.

  3. Tu penses toujours à confier à Dieu dans ta prière les plus fragiles et les plus démunis.

Brevet d’hospitalier

Le brevet d’hospitalier est remis aux éclaireurs servant fidèlement leur Seigneur dans l’humble service des pauvres.

  1. Expliquer la place privilégiée des faibles et des malades dans l’Église « Corps du Christ ». Relever dans l’Évangile des passages qui s’y rapportent.

  2. Être toujours attentif dans la patrouille à l’éclaireur le plus triste, fatigué ou démuni et lui apporter ton amitié, ta parole réconfortante et ton aide concrète.

  3. Servir et accompagner pendant un temps à déterminer avec le chef de troupe une personne âgée, malade, infirme, accidentée, handicapée…

  4. Participer à une action charitable collective : action avec le Secours Catholique, mission paroissiale auprès des plus démunis, animation en maison de retraite, visite en hôpital…

Servir chaque année une semaine à Lourdes comme brancardier dispense des deux épreuves précédentes.

 

Brevet d’adorateur

Le brevet d’adorateur est remis aux éclaireurs servant fidèlement leur Seigneur dans l’adoration du Saint-Sacrement.

  1. Trouver dans ta Bible trois textes eucharistiques (l’Agneau pascal, la manne au désert, la multiplication des pains, le Discours du pain de Vie, la Cène, l’Eucharistie dans les Actes des Apôtres) et apprendre par cœur leurs références bibliques.

  2. Rendre compte du dogme de la transsubstantiation.

  3. Expliquer l’origine de la fête du Corpus Domini.

  4. Raconter la vie d’un saint à la spiritualité particulièrement eucharistique.

  5. Étudier un texte magistériel sur l’Eucharistie.

  6. Prendre un créneau régulier de 30 minutes chaque semaine devant le Saint Sacrement.

  7. Participer au temps d’adoration dans ta paroisse une fois par mois.

  8. Organiser une heure d’adoration animée pour ta patrouille ou pour des enfants de ta paroisse.

  9. Réaliser un recueil de documents pour aider à l’adoration silencieuse.

Le badge Liturgie est porté à la manche droite par les éclaireurs dont la Cour d’Honneur reconnait la compétence à servir la liturgie eucharistique, en paroisse comme au camp.

L’association des Guides et Scouts d’Europe déclare dans son Livre blanc adopter pour « liturgie commune » la forme ordinaire du rite romain (Messe Paul VI selon le missel de 1969). Au sein des troupes célébrant habituellement dans la forme extraordinaire du même rite romain (Messe Saint Pie V selon le missel de 1962), la Cour d’Honneur veillera à adapter en conséquence les épreuves conduisant à l’obtention des brevets de servant, lecteur, chantre et cérémoniaire.

Épreuves communes

  1. Tu vas à la messe tous les dimanches, ainsi qu’à Toussaint, Noël, Ascension et Assomption. [cf. Pistes Foi MTI 2a, p. 144]

  2. Tu participes à la messe en sachant répondre en français comme en latin et comment te comporter dans l’assemblée.

  3. Tu rends compte du déroulement de la messe (les différentes parties et leur sens) et de l’année liturgique (les différents temps et leur sens). [cf. Pistes Foi jalon h, p. 145]

Brevet de servant

Le brevet de servant est remis aux éclaireurs ayant développé les compétences nécessaires pour préparer l’autel et servir la messe, à la paroisse comme au camp.

  1. Tu prépares la crédence avant la messe : le calice, la patène, la pale, le corporal, le purificatoire, le manuterge, le voile de calice, le ciboire avec le bon nombre d’hosties à consacrer, les burettes remplies d’eau et de vin avec leur plateau. Le cas échéant : la sonnette, l’aiguière et le bassin, le bénitier et le goupillon.

  2. Tu prépares l’autel avant la messe : la nappe, la croix d’autel, les cierges (et rien d’autre).

  3. Tu prépares la sacristie avant la messe (le cas échéant) : vêtements liturgiques, croix de procession, cierges de procession, baussant, évangéliaire, encensoir et navette, sonorisation et éclairage.

  4. Tu prépares l’ambon avant la messe : lectionnaire à la bonne page.

  5. Tu reconnais les différents linges d’autel, tu sais comment les laver et les plier correctement.

  6. Tu sers la messe comme acolyte (au service de l’autel) à la satisfaction du prêtre et tu te proposes pour ce service aussi souvent que possible. [cf. Pistes Foi jalon e, p. 144]

  7. Tu sers la messe comme thuriféraire (encens) à la satisfaction du prêtre et tu te proposes pour ce service aussi souvent que possible. [cf. Pistes Foi jalon f, p. 145]

  8. Tu aides le prêtre à tout ranger après la messe et tu te proposes pour ce service aussi souvent que possible.

  9. Tu sais comment porter en procession la croix ou les cierges qui l’accompagnent.

  10. Tu sais comment porter le baussant à la messe.

  11. Tu connais les ajustements à apporter au service de l’autel en présence d’un diacre.

  12. Tu apprends à un éclaireur à servir la messe, jusqu’à ce qu’il le fasse correctement. [cf. Pistes Foi jalon d, p. 144]

Brevet de lecteur

Le brevet de lecteur est remis aux éclaireurs ayant développé les compétences nécessaires pour proclamer la Parole de Dieu et conduire la prière universelle à la messe, à la paroisse comme au camp.

  1. Avec l’aide d’un calendrier liturgique, tu repères les textes qui seront lus à la messe du jour et, s’il y a le choix entre plusieurs textes, tu demandes au prêtre ceux qu’il souhaite.

  2. Tu connais l’existence en sacristie des différents lectionnaires et tu sais choisir celui qui convient pour la messe du jour.

  3. Tu connais l’année liturgique en cours (A, B ou C) et tu sais ouvrir le lectionnaire du dimanche à la bonne page pour la messe dominicale.

  4. Tu connais l’année civile en cours (paire ou impaire) et tu sais ouvrir le lectionnaire de semaine à la bonne page pour la messe du jour.

  5. Tu connais la différence entre un pupitre et un ambon. De ta place dans l’assemblée, tu sais rejoindre le lieu de la proclamation de la Parole et repartir comme il convient.

  6. Tu travailles ta diction avec un prêtre ou un séminariste : volume, rythme, intonation, silences, ouverture et conclusion de la lecture.

  7. Tu sais quand rester face à l’assemblée pour lire l’antienne de l’Alleluia.

  8. Tu te prépares toujours avant de proclamer la Parole de Dieu en lisant le texte une première fois afin de comprendre le sens et repérer les éventuelles difficultés de prononciation.

  9. Tu sais te faire entendre sans sonorisation. Quand il y a une sonorisation, tu vérifies avant qu’elle fonctionne correctement et tu évalues la bonne distance entre ta bouche et le micro pour que l’assemblée t’entende clairement.

  10. Tu proclames lentement et à voix forte l’une des lectures à la messe à la satisfaction du prêtre et tu te proposes pour ce service aussi souvent que possible. [cf. Pistes Foi jalon a, p. 144]

  11. Pendant les temps de prière en patrouille, tu te proposes pour proclamer dignement la Parole de Dieu.

  12. Tu rédiges et animes la prière universelle au cours d’une messe. Tu sais retrouver dans le missel romain la prière universelle type du Vendredi Saint.

  13. Tu apprends auprès d’un prêtre ou d’un séminariste ce que sont l’inspiration de la Parole, le rapport entre Écriture et Tradition, Ancien et Nouveau Testament, la formation du canon des Écritures.

  14. Tu as une Bible personnelle complète, facile à transporter. Tu sais trouver un passage d’après la référence. Tu as lu au moins l’un des quatre évangiles. [cf. Pistes Foi MTI 1a, p. 144]

  15. Tu es capable de faire concorder chaque article de la loi scoute avec un ou plusieurs passages du Nouveau Testament. [cf. Pistes Foi jalon j, p. 145]

  16. Tu prépares et animes un temps d’échange en patrouille sur la page d’évangile de ton choix. [cf. Pistes Mission jalon f, p. 147]

Brevet de chantre

Le brevet de chantre est remis aux éclaireurs ayant développé les compétences nécessaires pour diriger l’ordinaire et les chants de la messe, à la paroisse comme au camp.

  1. Tu maîtrises au moins un ordinaire en français et un ordinaire en latin/grec (par exemple celui écrit pour le mouvement de la Missa Pro Europa).

  2. Tu prépares et animes l’ordinaire et les chants d’une messe : Kyrie, Gloria, Alleluia, Sanctus, Agnus.

  3. En fonction du choix du Kyrie, tu sais si le prêtre qui célèbre doit prendre ou non le « Je confesse à Dieu » et tu l’en préviens avant la messe.

  4. En fonction du degré de solennité liturgique de la messe célébrée, tu sais s’il faut ou non chanter le Gloria, s’il faut viser une messe seulement parlée, chantée sobrement ou entièrement chantée.

  5. Tu choisis les chants de la messe non seulement en fonction de tes goûts personnels mais au service du thème liturgique du jour (saint célébré, textes du jour, lieu, temps liturgique…)

  6. Tu organises une courte répétition de chant avant une messe au camp.

  7. Tu veilles à ce que la troupe puisse chanter en t’assurant qu’elle dispose du texte des chants. Si la troupe en a besoin, tu publies un petit carnet de chants chrétiens pour la messe et les temps de prière.

  8. Tu sais proclamer le psaume du jour en faisant reprendre à l’assemblée le seul refrain chanté.

  9. Tu connais au moins un air de psalmodie, tu sais chanter le psaume en soliste et faire reprendre à l’assemblée le seul refrain.

  10. Tu sais prendre la première note d’un chant, ni trop grave, ni trop aigüe, par exemple en le répétant dans ta tête avant de l’entonner. Si tu en as besoin, tu sais te servir d’un diapason ou de l’instrument de ton choix pour prendre la note.

Brevet de cérémoniaire

Le brevet de cérémoniaire est remis aux éclaireurs ayant développé les compétences nécessaires pour coordonner les services liturgiques de la troupe. Parmi les éclaireurs brevetés, la Cour d’Honneur veillera à choisir un unique cérémoniaire pour l’année scoute en cours.

  1. Tu sers la messe dans ta paroisse chaque dimanche et tu y suis fidèlement tous les temps de formation liturgiques.

  2. Tu sais remplir toi-même toutes les missions de servant d’autel (acolyte, thuriféraire, naviculaire, porteur de croix, de cierges…) et de rédaction de la prière universelle.

  3. Tu as toujours sur toi le calendrier liturgique pour le mois ou l’année en cours.

  4. Tu as lu la « Présentation Générale du Rite Romain » et connais les attitudes corporelles attendues des servants et de l’assemblée à la messe.

  5. Tu sais à chaque instant dans la troupe quelles sont les compétences des scouts en matière de service de la liturgie. Tu connais le détail des brevets en cours de préparation et ceux qui ont été délivrés par la Cour d’Honneur. Tu t’assures que chaque liturge formé porte son badge à la manche et reste toujours de service.

  6. Au moins pour l’année en cours, tu reçois du CT la mission de coordonner les missions de servants, lecteurs et chantre pour chaque messe célébrée en troupe.

  7. Avant chaque messe, tu préviens les scouts en service de la présence ou non d’un rite d’aspersion, d’un gloria, d’une séquence, d’un credo, d’une prière universelle, etc.

  8. Avant chaque messe, tu présentes les scouts qui seront de service au prêtre qui s’apprête à célébrer. En l’absence de scouts formés, tu pallies autant que possible les missions qui font défaut. Tu veilles à faire tourner les responsabilités.

  9. Tu sais prendre en charge le missel et tourner correctement les pages. Tu remplis habituellement cette mission à la messe. [cf. Pistes Foi jalon f, p. 145]

  10. Tu apprends à un éclaireur dans chaque patrouille à servir la messe, jusqu’à ce qu’il le fasse correctement. [cf. Pistes Mission jalon d, p. 146]

  11. Avec l’aide d’un prêtre, tu prépares et anime une veillée d’adoration (chants, textes et matériel). [cf. Pistes Mission jalon e, p. 147]

  12. Tu conduis toute une journée la prière de patrouille de façon exemplaire (prière du matin et du soir, angélus, bénédicités, grâces…) [cf. Pistes Foi jalon d, p. 144]

  13. A l’occasion d’une prière de patrouille, tu témoignes de ta foi en Jésus-Christ en expliquant la place qu’il tient dans ta vie. [cf. Pistes Mission jalon g, p. 147]

Pour l’obtenir, une seule condition : faire découvrir de manière durable le scoutisme à un ami. Celui-ci doit participer aux activités de la patrouille pendant un trimestre, dont au moins un week-end sous tente.

Chaque garçon qui entrera à la troupe permettra à celui qui lui a fait découvrir le scoutisme de porter un badge. Ce badge peut être remis à tous les scouts de la troupe sans condition de classe. C’est l’un des seuls badges que l’on peut porter sans avoir sa seconde classe, avec ceux correspondant à son poste d’action.

Le badge Évangélisation est porté à la manche droite par les éclaireurs dont la Cour d’Honneur reconnait la compétence à servir la croissance de la foi chrétienne de ses frères, à la troupe comme à l’école.

Épreuves communes

  1. Tu es catéchisé et tu sais baptiser validement en cas de danger de mort. [cf. Pistes Mission MIT 2a, p. 146]

  2. Tu as rencontré le prêtre de ton choix et convenu avec lui d’un rythmes d’entrevues pour parler (famille, école, patrouille, détente, pensées et désirs, prière) et te confesser. [cf. Pistes Foi MIT 1b, p. 144]

  3. Fier de ta foi, tu oses parler autour de toi de ton attachement au Christ et à l’Église. [cf. Pistes Mission MIT 1a, p. 146]

Brevet d’orant

Le brevet d’orant est remis aux éclaireurs ayant développé les compétences nécessaires pour préparer et animer la prière chrétienne de la patrouille, tout au long de la journée et en toutes circonstances.

Épreuves en cours de rédaction.

Brevet de témoin

Le brevet de témoin est remis aux éclaireurs ayant développé les compétences nécessaires pour annoncer le Christ dans la patrouille et dans le monde qui nous entoure.

  1. Tu rends compte des principales vérités de la foi (Incarnation, Mystère Pascal, Trinité…) partant de ta lecture du Youcat ou du Catéchisme de l’Eglise catholique. [cf. Pistes Foi jalon g, p.145]

  2. Tu sais répondre aux objections les plus courantes portées contre la foi catholique (absence supposée de rationalité dans la foi, le péché objectif des membres de l’Église aujourd’hui et dans son histoire, l’exigence morale de l’Évangile jugée trop contraignante…)

  3. Tu n’hésites pas à te dire chrétien quand ta foi est attaquée, en expliquant avec humilité quelles sont tes convictions profondes.

  4. Tu sais reconnaître ce qu’il y a de bon dans le monde, y compris chez ceux qui ne partagent pas notre foi. Tu respectes en l’autre la liberté de croire ou de ne pas croire. Tu apprends à aimer et servir le monde qui nous entoure, comme le Christ nous l’a commandé.

  5. Tu choisis une personne de ton entourage qui ne partage pas notre foi et que tu vas apprendre à aimer et servir gratuitement, jusqu’à nouer une belle amitié où il te sera facile de témoigner de ta foi comme de tout ce qui est important à tes yeux.

  6. Tu conduis un ami à demander un sacrement (confirmation, confession…) ou à entrer dans un groupe paroissial (catéchèse, prière…) [cf. Pistes Mission jalon j ou k, p. 147]

  7. Tu demandes régulièrement à Dieu dans ta prière que le Christ soit davantage connu et aimé.

  8. Tu demandes l’indulgence pléniaire pour un autre.

  9. Tu écris dans ton carnet scout tes réflexions et tes questions sur la foi, tes prières, des passages de la Bible qui t’ont marqué. [cf. Pistes Foi jalon m, p. 145]

9 - Photos de Troupes (6).JPG

Photos

du camp 2020

Site officiel de la 3ème Aix, touts droits réservés (et oui ! ), site créé avec Wix par Matthieu GROUSSIN et Vincent BERTRAN DE BALANDA dans le cadre d'un défi raider-scout

groupe3aix.agse@gmail.com

    This site was designed with the
    .com
    website builder. Create your website today.
    Start Now