Série violette

Brevet de costumier

  1. Savoir coudre ses insignes et ses boutons, refaire un ourlet décousu.

  2. Dessiner, couper et assembler (papier, carton, tissu) les costumes simples d’une pièce de théâtre comportant au moins cinq personnages.

  3. Fabriquer et habiller une marionnette.

 

 

Brevet de couturier

  1. Savoir prendre des mesures.

  2. Utiliser un patron.

  3. Couper, bâtir, essayer, repasser.

  4. Utiliser parfaitement une machine à coudre.

  5. Avoir réalisé une pièce d’ameublement (dessus de lit, rideau…).

  6. Tricoter un objet de layette ou un pull d’uniforme.

 

Brevet de relieur

  1. Savoir entoiler sans les recoudre deux livres brochés du genre livre de poche.

  2. Coudre et relier une collection de revues telles que Scout d’Europe.

  3. Confectionner un objet en cuir ou en toile : liseuse, classeur (livre d’or de patrouille), trousse, étui à livre ou à carte, écrin…

  4. Être responsable de la bibliothèque de l’unité ou de la patrouille pendant un trimestre (entretien, classement, prêts, documentation sur les livres à acquérir).

Brevet d’ingénieur du son

  1. Connaître les éléments essentiels d’une installation de sonorisation et pouvoir expliquer de façon détaillée le rôle de chacun de ces éléments.

  2. Avoir des notions d’acoustique et savoir les utiliser pour réaliser la sonorisation d’une salle (choix de l’emplacement du matériel, etc.)

  3. Connaître les définitions des principaux termes employés dans le domaine de la sonorisation (bande passante, gain, puissance, impédance d’entrée, impédance de sortie…) ainsi que les définitions des unités de mesure (décibel, watt…).

  4. Connaître les règles de sécurité liées à l’utilisation de l’électricité et savoir les respecter et les faire respecter (précautions à prendre pour les branchements, protections adaptées…).

  5. Savoir établir correctement les liaisons entre les différents appareils (utilisation des entrées et sorties adaptées à chaque appareil).

  6. Savoir procéder aux réparations simples et prévoir le matériel nécessaire (multimètre, fusibles…).

  7. Mettre au point et exploiter une installation de sonorisation à l’occasion d’une activité (fête de groupe, rallye…).

Épreuves communes aux brevets d’acteur et de metteur en scène

  1. S’intéresser à tout ce qui touche au domaine du théâtre, que ce soit marionnettes, mimes, spectacles « Son et Lumière » ou représentation de pièces. Étudier et observer le jeu des acteurs.

Puis choisir l’un des brevets suivants :

 

Brevet d’acteur :

  1. Travailler régulièrement pour acquérir une meilleure maîtrise de son corps : par la gymnastique, la danse, le mime ou l’expression corporelle et de sa voix par la diction et le chant.

  2. Présenter un mime muet de 5 minutes sur un thème donné à l’instant.

  3. Créer un personnage d’un jeu dramatique en fabriquant les accessoires nécessaires à ce rôle (costumes, masques…).

  4. Grimer un visage pour un rôle déterminé.

  5. Tenir avec succès un rôle dans une pièce de théâtre ou dans un chœur parlé au cours d’une fête de groupe.

 

Brevet de metteur en scène :

  1. Prendre la responsabilité de la mise en scène d’un jeu dramatique ou d’une pièce de théâtre. Pour cela :

  • Découper la pièce en séquences

  • Distribuer les rôles

  • Organiser les répétitions

  • Aider les acteurs à mieux exprimer leur personnage

  • Prévoir bruitage, orchestration et éclairage

  • Faire représenter la pièce ou l’avoir filmée et projetée.

Brevet de producteur vidéo

  1. Savoir diriger une équipe vidéo comportant un scénariste, un caméraman et un monteur.

  2. Concevoir, imaginer et diriger la production d’un film d’au moins 30 minutes.

Brevet de scénariste vidéo

  1. A partir d’un scénario schématique fourni par le producteur, écrire le scénario complet.

  2. Concevoir les feuilles de découpage en fonction de ce scénario, imaginer les séquences en évaluant pour chacune d’entre elles :

  • L’enchaînement des plans et des couleurs,

  • Le temps,

  • Les dialogues,

  • Le son le mieux adapté aux paroles et aux séquences.

Brevet de caméraman vidéo

  1. Prendre les vues demandées en fonction des consignes données par le scénariste et le producteur :

  • Vues d’extérieur,

  • Vues d’intérieur,

  • Projections fixes ou films sur écran.

  1. Savoir utiliser une caméra vidéo.

  2. Savoir reprendre les scènes commandées mais mal réalisées lors d’une première prise de vues.

Brevet de monteur vidéo

  1. A la lecture du scénario, retrouver et isoler les séquences demandées ; les numéroter.

  2. Faire un montage et ajouter l’accompagnement sonore (musique et paroles) en supplément ou en remplacement du son d’origine.

  3. Confectionner les titres et la présentation du film sur les indications du producteur et du scénariste.

Brevet de chanteur

  1. Apprendre un chant à sa patrouille, ou à son unité : savoir battre la mesure et diriger le choeur.

  2. Posséder un carnet de chants dont le répertoire varié permet d’animer les diverses circonstances de la vie scoute : célébrations, veillées, marches…

  3. Déchiffrer un chant simple ou un canon pour l’apprendre à l’unité.

  4. Chanter seul de mémoire 15 chants de genres différents utilisables par la patrouille (paroles complètes).

  5. Faire chanter à sa patrouille 3 chants connus en insistant sur l’exactitude et les nuances d’interprétation.

 

Brevet de musicien

  1. Savoir jouer d’une manière satisfaisante de l’instrument que l’on pratique (guitare, banjo, flûte, harpe, violon, orgue, guimbarde, vielle, biniou, bombarde, accordéon, piano, etc.).

  2. Exécuter un morceau.

  3. Accompagner un chant ou une danse.

  4. Mettre sa compétence au service de la troupe ou de la compagnie pour veillée, fêtes et cérémonies religieuses.

  5. Improviser un accompagnement de fortune avec des éléments tels que bouteilles, verres, peignes, scies, cuillères, planches à laver et dés à coudre…

 

Brevet de littérateur

  1. Se constituer une bibliothèque littéraire et exposer les raisons de son choix.

  2. Satisfaire à deux au moins des cinq propositions suivantes :

  • Connaître les grandes lignes de l’évolution de la littérature française et en évoquer les étapes principales ;

  • Pouvoir préciser l’étendue de la diffusion d’un genre ou d’une mode littéraire à travers l’Europe au choix du candidat (sagas, chansons de gestes, fabliaux, romans arthuriens, mystères, etc) ;

  • Établir un parallèle entre des silhouettes historiques ou des légendes écloses sous des cieux divers en les centrant autour d’un type d’homme, par exemple : Rodrigue et Roland, Robin des Bois et Guillaume Tell, etc…

  • Montrer l’influence réciproque que deux ou trois écrivains modernes appartenant à divers pays européens ont exercé les uns sur les autres ;

  • Découvrir et présenter un écrivain de sa région (qu’il soit de langue française ou régionale).

  1. Rédiger correctement, au choix, une nouvelle, un poème, une prière, les paroles d’un chant ou un scénario pour un jeu dramatique, un article de journal.

  2. Présenter et déclamer un texte au cours d’un feu de camp ou réaliser un montage audio-visuel ou un panneau exposition sur la vie et l’œuvre d’un écrivain de son pays.

Brevet de photographe

  1. Disposer d’un appareil photographique. Pouvoir expliquer à sa patrouille les principes de construction des diverses sortes d’appareils.

  2. Savoir utiliser correctement un appareil précis : choix du film, vitesse d’obturation, réglage de l’objectif (diaphragme et focale) ; connaître les principes d’utilisation du posemètre, de la cellule photo-électrique et du flash.

  3. Réaliser un panorama ou tour d’horizon photographique en plusieurs clichés.

  4. Au choix :
    – Au local ou chez soi, aménager une chambre noire (obscurcissement et disposition du matériel). Démontrer l’utilisation du matériel (développement, fixation, choix du papier, tirage et agrandissement) et utiliser ses compétences pour les rapports d’explo, de camp et la vie d’unité,
    OU
    – Monter au camp un laboratoire de campagne permettant développement et tirage par procédé de « photo-contact » pour illustrer le journal de camp ou le rapport d’explo de la patrouille.

  1. Au choix :
    – Réaliser une série de diapositives sur un sujet choisi en vue d’un montage audio-visuel et réaliser soi-même les diapositives et les titres.
    OU
    – Présenter une collection de 20 photographies bien réussies (choix du sujet, valeur artistique), prises, développées et agrandies par le candidat.

  1. Expédier à la rédaction de Scout d’Europe (revue-sde (at) scouts-europe.org ), 5 photos ayant trait au scoutisme. La rédaction sera juge de la qualité et de l’intérêt.

  2. Avoir initié à la photo un membre de sa patrouille.

Brevet de danseur

  1. Connaître les principaux pas de danse : galop, pas chassé, polka, valse, ainsi que certains termes techniques : moulinet, quadrille, chaîne anglaise ou chaîne des dames…

  2. Savoir danser cinq danses régionales dont obligatoirement une de sa région et être capable de les apprendre à sa patrouille.

  3. Composer une danse simple sur une musique ou une chanson populaire.

  4. Posséder un répertoire de danses folkloriques, l’enrichir au cours des camps et des voyages.

Épreuves communes aux brevets de boute-en-train et d’orateur :

  1. Posséder un carnet de chants et d’histoires. Lancer et diriger des chants ou sketches. Connaître quelques jeux développant l’élocution, la présence d’esprit, la maîtrise de soi.

  2. Savoir lire à haute voix et expression un récit pour une veillée lecture, un texte d’Évangile, un poème. Être capable de s’exprimer au micro.

 

Brevet de boute-en-train

  1. Organiser une veillée de patrouille d’une demi-heure.

  2. Avoir préparé et dirigé au feu de camp un numéro de choix : petite pièce, chant mimé, théâtre d’ombres ou théâtre de marionnettes, après avoir composé costumes, masques et marottes.

  3. Choisir le cadre d’une veillée en fonction de son style et de son ambiance. Monter les feux, les allumer et les éteindre.

  4. Être gardien du feu au cours de plusieurs veillées, doser les éclairages suivant les besoins, veiller à la sécurité.

 

Brevet d’orateur

  1. Faire un exposé suivi en présence du chef d’unité pendant 5 minutes au moins sur un sujet donné en ne s’aidant que de quelques notes.

  2. Avoir dirigé un débat avec impartialité à la satisfaction des parties intéressées.

  3. Être champion au jeu de la « joute oratoire » : le candidat sera jugé sur sa présence d’esprit, sa maîtrise de soi, la logique de son argumentation et son élocution.

 

Brevet de marionnettiste

  1. S’intéresser à tout ce qui touche au domaine du théâtre, que ce soit marionnettes, mimes, spectacles « Son et Lumières » ou représentation de pièces. Étudier et observer le jeu des acteurs.

  2. Improviser trois marionnettes à partir des matériaux les plus divers (cartons, règles, légumes, fruits, fleurs) et jouer avec elles une petite scène de quelques minutes.

  3. Fabriquer une marionnette ou une marotte selon une technique choisie (tissu bourré, pâte à papier, bois, etc…), la manipuler.

  4. Inventer un scénario simple ou adapter un conte ou une fable en procédant au découpage par tableaux. Présenter le jeu à un public d’enfants ou à la meute (durée 10 à 20 minutes) :
    – marionnette à gaine ou marotte,
    – castelet simple,
    – décors stylisés, éclairage,
    – scénario étudié avec l’aide d’une personne compétente.

9 - Photos de Troupes (6).JPG

Photos

du camp 2020

Site officiel de la 3ème Aix, tous droits réservés (et oui ! ), site créé avec Wix par Matthieu GROUSSIN et Vincent BERTRAN DE BALANDA dans le cadre d'un défi raider-scout

groupe3aix.agse@gmail.com

    This site was designed with the
    .com
    website builder. Create your website today.
    Start Now